Annual Quality Assurance for Higher Education Leaders (QAHEL) Workshop
février 10, 2017
9th International Conference and Workshops on Quality Assurance in Higher Education in Africa, September 19-21,2017, Accra- Ghana
septembre 15, 2017

prof-chiedu-felix-mafiana

La création du Réseau Africain d’Assurance Qualité (AfriQAN), lancé lors de la deuxième Conférence Internationale de l’UNESCO sur l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur, qui s’est tenue à Dar es Salaam (Tanzanie) en septembre 2007, constitue une étape importante. Cela est dû au fait que  la qualité dans l’Enseignement Supérieur est maintenant une soure de grande préoccupation au niveau mondial. L’importance du maintien de la qualité dans les systèmes d’Enseignement Supérieur dans le monde est devenue de plus en plus convaincante dans la mesure où les pays et les régions du monde aspirent à maintenir la compétitivité régionale et internationale dans la qualité de leurs études et la qualité des diplômés des établissements d’Enseignement.

En outre, l’évolution actuelle de l’éducation transfrontalière, qui a renforcé la mobilité des étudiants entre les pays et les régions, est devenue une force motrice pour la mise en place des systèmes harmonisés d’Assurance Qualité, en tant que plate-forme de comparabilité régionale et internationale des systèmes éducatifs et des normes de qualité et  la nécessité de maintenir la compétitivité des programmes d’éducation transfrontalière.

AfriQAN a été lancé en tant que plate-forme officielle pour la coopération des organisations africaines d’Assurance Qualité. Son principal objectif est de soutenir et de promouvoir la mise en place de systèmes harmonisés d’Assurance Qualité en Afrique afin de maintenir et promouvoir la comparabilité et l’harmonisation des normes de qualité de l’Enseignement Supérieur en Afrique. Le 2 avril 2010, AfriQAN a été officiellement enregistré au Ghana en tant qu’entité juridique, le Secrétariat étant hébergé au complexe ultra-moderne de l’Association des Universités Africaines (AUA) à Accra. Les membres sont composés des Agences Nationales de Réglementation (ANR), des Institutions d’Enseignement Supérieur (IES) et de ministères gouvernementaux compétents en matière d’Enseignement Supérieur. Le Réseau a bénéficié du soutien financier de l’UNESCO grâce à l’Initiative mondiale pour la capacité d’Assurance Qualité (GIQAC) qui a permis la mise en œuvre de divers programmes de formation tels que les ateliers sur les bonnes pratiques d’Assurance Qualité pour les organismes nationaux d’Assurance Qualité et les missions d’échange de personnel. Le financement a également permis la tenue d’Assemblées générales annuelles, ainsi que l’imprimerie et la diffusion de l’étude sur la situation de l’Assurance Qualité et les besoins en matière de renforcement des capacités de l’Enseignement Supérieur en Afrique. AfriQAN est actuellement soutenu lors de ses réunions annuelles grâce à ses cotisations, du soutien de la Commission Européenne, des Services universitaires Peregrine et l’AUA. AfriQAN est également soutenu par l’UNESCO dans les discussions en cours sur la mise en œuvre de la Convention d’Addis de 2014.

 

Actuellement, il existe 23 pays en Afrique qui ont des agences nationales d’AQ.Ce nombre ne dépasse pas 49% du nombre total de 54 pays africains. Cela implique qu’il reste encore beaucoup de travail à faire. D’autres ANR du continent doivent se réunir et organiser un atelier sur les bonnes pratiques afin de partager leurs expériences, leurs idées et leurs meilleures pratiques. Les évolutions mentionnées ci-dessus sont évidemment des défis qui risquent de compromettre la qualité des normes et des systèmes de l’éducation en Afrique, étant donné qu’il existe une expansion exponentielle des effectifs de l’enseignement supérieur dans tous les pays africains, ce qui aboutit à la création de nombreuses nouvelles universités publiques et privées.Le Président d’AfriQAN et les autres membres du Conseil d’Administration d’AfriQAN sont conscients de ces défis et notre plan d’action pour résoudre ces problèmes comprendra: d’Aider les pays africains à établir de systèmes nationaux d’Assurance Qualité pour ceux qui n’en disposent pas; de Renforcer les organismes/ initiatives sous-régionaux d’Assurance Qualité existants afin qu’ils deviennent des modèles de bonnes pratiques et, à la fois , utiliser leur expertise et leur expérience pour aider d’autres pays et sous-régions africaines à mettre en place des systèmes de même nature ; de Promouvoir la mise en réseau, la collaboration et le partage d’informations afin d’harmoniser et de comparer les pratiques d’Assurance Qualité en Afrique.J’encourage toutes les agences d’Assurance Qualité nouvellement établies qui ne sont pas encore membres d’AfriQAN, ainsi que toutes les Unités d’Assurance Qualité dans les Institutions d’Enseignement Supérieur en Afrique à s’inscrire de toute urgence afin que notre volonté collective de promouvoir une culture de qualité dans nos établissements d’Enseignement supérieur soit une réalité.Prof. Chiedu Felix MafianaPrésident d’AfriQAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *